Nouvelle commune

La LOI n° 2015-292 du 16 mars 2015 relative à l'amélioration du régime de la commune nouvelle dans sa version consolidée au 20 décembre 2015 rappelle l'essentiel des conditions de création d'une commune nouvelle.

On se rend compte à la lecture des textes qu'il n'y avait absolument aucune raison pour que le maire de Vire mette, subitement, fin octobre 2015, autant d'empressement à créer cette commune.

Il aurait été peut-être plus intelligent de commencer à travailler sur le sujet en octobre 2014.!

Pourquoi faut-il absolument que nos responsables politiques que sont nos élus veuillent souvent, beaucoup trop souvent, mettre en place certains projets comme celui qui se présente à nous aujourd’hui dans des délais aussi courts? N'y aurait-il pas un vilain calcul d'intérêt? pas personnel bien sur, oh non! Un intérêt de tranquillité plutôt.

C'est vrai que, plus le délai est court, moins les opposants potentiels ont le temps de mettre en place une stratégie d'observation, de discussion, de contestation et pourquoi pas de réfutation.

Cela dit, si ma lecture des textes n'est pas erronée, il semblerait qu'en dehors des tensions apportées avec cette démarche précipitée, Monsieur Marc ANDREU-SABATER, président de la Communauté de communes de Vire pourrait se trouver contraint de mettre en place une consultation citoyenne avec le concours des services de l'État.

J'en appelle à la raison le président de la communauté de commune. Monsieur Marc ANDREU-SABATER, de grâce, profitez du délai nouveau imposé pour mettre en place enfin la stratégie qui aurait dû être la votre depuis le début.

Vous n'êtes pas sans savoir qu'on fait cette réforme pour l'Avenir avec un grand "A". Cette création de commune nouvelle aura forcément des conséquences que chacun d'entre-nous ne mesure certainement pas dans les décennies à venir. Êtes-vous un tel devin pour sortir la cavalerie et optimiser le résultat de cette bataille en l'espace d'à peine 2 mois? Que cette réforme structurelle importante soit sans doute nécessaire mérite mieux qu'une rédaction de charte "sur un coin de table" comme le laisse à penser votre précipitation.

Assumez toute la procédure démocratique bienvenue sur de tels projets. Élaborez VOTRE projet, présentez-le aux élus mais aussi à toute la population. Organisez un forum si facile à mettre en place via les nouvelles technologies, pas plus d'un mois est nécessaire pour collecter toutes les interrogations. Mettez un deuxième mois pour répondre, en réunions publiques, à toutes les questions posées, mettez à profit ces échanges pour faire bénéficier vos concitoyens des évolutions, de l'affinement de votre projet. Et puis comme il y a un temps pour tout, mettez un troisième mois à sceller les fondations de cette création autour et avec TOUS vos élus. Pas seulement 81 sur 146 comme je l'ai constaté lors d'une ultime réunion à St-Germain-de-Tallevende avant le vote des conseils municipaux le 14 décembre 2015, mais une mobilisation du plus grand nombre. Le sujet est assez important pour responsabiliser ceux qui sont sensés nous représenter.

Ne nous refaites pas le coup du "traité de Lisbonne" comme ont honteusement osé le faire des responsables politiques nationaux dans le passé

Retour à l'accueil