INFO? OUI, INTOX? NON

Les péripéties de la naissance de Vire-Normandie (excusez-moi je préfère avec un tiret!) sont maintenant derrière nous.

Nous avons reçu une petite lettre d'information, une forme de faire-part en quelque sorte, adressée par notre nouveau maire. Voilà une idée qui est bonne!

Il est intéressant de connaître les élus des 8 communes qui vont être maintenant en charge d’œuvrer au mieux pour l'ensemble des populations de Vire-Normandie.

Il est aussi instructif de découvrir dans ce bulletin que la communauté de commune n'avait sans doute pas révélé tout son potentiel. Comment se fait-il qu'elle ne "disposait pas des moyens pour exercer les compétences"? Naïvement je croyais que les communautés de communes étaient déjà faites pour mutualiser les moyens, pas vous?

Il est tout aussi désagréable de découvrir qu'une fois de plus, l'auteur des réponses aux 3 questions sur la commune nouvelle, nous ment.

Dire que cette création permet "d'augmenter les capacités budgétaires" est un mensonge.

Est-il si difficile de dire que l'avènement de cette commune nouvelle permet simplement de garder les capacités budgétaires des communes telles qu'elles auraient du être sans l'application de la réforme des collectivités territoriales.

Faire croire aux habitants de Vire-Normandie que cette opération nous a permis d'améliorer nos finances est une imposture.

Si notre nouvelle municipalité continue à agir de la sorte on doit craindre pour l'avenir. L'avenir tout proche puisqu'il s'agit du regroupement des communautés de communes du bocage. Cette opération devrait être bouclée pour le 1er janvier 2017, ça viendra très vite!

Il serait d'ailleurs judicieux d'envisager dès à présent un calendrier de réunions d'informations dans chaque commune ou à défaut dans chaque commune nouvelle. Qu'en est-il Monsieur le maire?

Pour une fois les habitants pourraient être informés des actions que les élus mènent trop souvent comme s'ils n'avaient plus de compte à rendre à leurs concitoyens électeurs.

La peur n'évite pas le danger. Juste un détail cependant, les citoyens contribuables ne veulent pas payer pour les éventuelles erreurs de leurs élus.

Retour à l'accueil