Qui a tué nos abeilles?

Certes les conditions climatiques de ce printemps ne sont pas idéales mais pourquoi donc les abeilles sont absentes de nos jardins.

A cette époque de l'année, comme d'habitude la végétation explose et on assiste à un embrasement multicolore.

Après les jacinthes, les tulipes, renoncules ou autres pivoines, l'oranger du Mexique, le céanothe tout autant que les lilas sont "normalement" envahis par les abeilles…

… mais ça c'était avant!

En effet, en 2015 encore, je me réjouissais d'avoir dans mon jardin des armées d'abeilles travaillant sans relâche pour extraire le nectar, le miellat voire le pollen afin de nourrir les jeunes abeilles et nous restituer sous forme de miel le travail de ces butineuses infatigables.

Je ne parle même pas de l'indispensable rôle de pollinisatrices qu'elles jouent sans que nous en soyons peut-être suffisamment conscients.

2016, jusqu'à ce jour 1er juin, rien de pareil, tout semble avoir fleuri normalement mais pas une seule abeille au travail, juste un ou deux faux bourdons

Que s'est-il passé?

Qui ou quel phénomène extraordinaire aurait subitement fait disparaître nos abeilles?

Il est possible que le temps, comme l'arrivée du frelon asiatique y soit pour quelque chose mais ces deux seules réponses ne me satisfont pas.

Lorsque je vois, encore en ce moment d'énormes parcelles de terre agricoles avec une végétation à la couleur fauve, je ne peux m'empêcher de penser que le désastre de l'agriculture n'est pas encore au bout de son absurdité.

Nos agriculteurs pris dans l'étau des banques et des multinationales de la distribution continuent de penser que tuer les mauvaises herbes et les insectes n'aurait aucune conséquence pour l'homme. C'est être à la fois bien naïf et surtout très irresponsable.

Cela dit, ils auraient tort de se priver car lorsque les sénateurs doivent se prononcer sur "l'interdiction des néonicotinoïdes (tueurs d'abeilles), au plus tard le 1er juillet 2020", on constate que:

  • pour le Calvados, Jean-Léonce DUPONT, Pascal ALLIZARD votent CONTRE et Corine FERET courageusement s'abstient,
  • pour la Manche Philippe BAS, Jean BIZET votent CONTRE et Jean-Pierre GODEFROID courageusement s'abstient.
  • pour l'Orne, Jean-Claude LENOIR a voté CONTRE et Nathalie GOULET n'a même pas participé au vote.

http://reponses.agirpourlenvironnement.org/neonicotinoides-senateurs/

Quel scandale! Ces représentants du peuple préfèrent privilégier un comportement électoraliste plutôt que de tout faire pour préserver l'avenir de l'Homme y compris de leurs propres enfants et surtout petits enfants. Honte à eux, qu'ils soient chassés du pouvoir!

J'accuse donc, tout autant les agriculteurs irresponsables que les frelons asiatiques de détruire nos pollinisateurs et j'accuse nos sénateurs de complicité. Pire encore serait que ces derniers soient en quelque sorte reconnus comme commanditaires.

Que les uns et les autres réfléchissent, certains dans le futur pourront être accusés de crime contre l'humanité mais il sera forcément trop tard.

Nos sénateurs sont tout aussi irresponsables quand on parle de BIO donc finalement plus dangereux que les frelons asiatiques.

http://reponses.agirpourlenvironnement.org/cantinebio-senateurs/

Réagissez!

Retour à l'accueil