La vraie révolution mondiale

Vous savez de quoi on parle quand on évoque l'obsolescence des produits?

L'obsolescence d'un produit quel qu'il soit, est parfaitement admissible quand on ne parle que d'obsolescence technique.

De mon point de vue l'obsolescence, fruit de l'effet de mode est quant à elle non conforme à l'esprit dit de "développement durable".

Depuis le début du 20ème siècle nous en connaissons une nouvelle forme: l'obsolescence programmée d'un produit. De quoi s'agit-il?

L’obsolescence programmée est une stratégie visant à réduire la durée de vie d’un produit pour augmenter son taux de remplacement et provoquer un nouvel achat prématurément.

Cette démarche n'est faite que pour enrichir le plus petit nombre, elle est totalement contraire au bon sens humanitaire, elle contribue à l'épuisement des ressources. Dans le monde fini qui est le nôtre il va de soi qu'on va dans le mur. Alors?

Alors, pourquoi la COP 21 n'a proposé aucun accord sur ce sujet? La raison en est fort simple. Personne ne l'aurait accepté. Un texte visant à interdire, même à long terme, l'obsolescence programmée des produits entrainerait la planète dans une récession économique explosive.

Que faire? Continuer? Il existe forcément des solutions. Faites-moi part de la vôtre, prochainement je vous ferai part de la mienne. Ce pourrait-être notre façon de participer à cette révolution mondiale.

Le lien ci-après vous montrera par exemple que les ampoules d'éclairage sont sans doute les tout premiers produits à être concernés par ce cancer de la consommation.

http://www.centennialbulb.org/

Retour à l'accueil